N'importe qui peut être victime d'un enlèvement, adulte comme enfant.

Votre statut social est assez déterminant dans ce genre de menace. Plus vous avez de pouvoir et d'argent, plus vous êtes potentiellement une proie que ce soit pour utiliser votre pouvoir ou vous soutirer une rançon.

Si c'est le cas, évitez de prendre le même itinéraire pour vous rendre au travail et rentrer chez vous. Soyez attentif à tout ce qui est inhabituel sur votre trajet, dans votre quartier (individus, véhicules)

Dans la phase de capture, les ravisseurs sont généralement armés et agissent avec calme et détermination. C'est la phase la plus critique et en même temps, celle qui offre le plus d'opportunités pour s'échapper ou prévenir.

Si la zone est animée, il faut attirer l'attention sur soi en faisant du bruit, des signes. Essayez d'abandonner un objet sur place, ce qui prouvera votre disparition et déclenchera les recherches plus rapidement.

Si vous n'avez pu vous échapper, obtempérez aux ordres des agresseurs, ne les regardez jamais dans les yeux et ne tentez aucune action pouvant mettre votre vie en péril.

En phase de transport, essayez de gérer votre stress et de vous repérer ! Essayez de mémoriser l'itinéraire (bruits, cahots, virages, arrêts, rond points etc.) Si vous avez le portable, calculez le temps de route, utilisez MAP et faite des copies écran de votre localisation que vous envoyez à vos contacts.

En phase de détention, préparez vous mentalement aux abus verbaux, de privation, d'enfermement, d'humiliation voire simulacre d'exécutions.

Essayez de discuter avec les ravisseurs, comprendre leurs intentions, leur origine avec l'accent. N'abordez pas de sujets qui peuvent froisser. Restez calme. Demandez des objets de première nécessité, cela crée du mouvement et vous laisse du répit pour réfléchir.

En cas d'interrogatoire, ne restez pas muet. Les ravisseurs en savent déjà beaucoup. Contentez vous de répondre par oui ou non sans donner d'informations qui pourraient se retourner contre vous.

Gardez à l'esprit que votre détention risque de durer. Il est impératif de garder ses capacités physiques et mentales au meilleur de leur forme et ne surtout pas perdre la notion du temps.

Dans les moments de doute et de déprime, ne manifestez jamais d'hostilité qui pourrait vous mettre en danger. Gardez à l'esprit que votre famille, vos amis, vos proches ne vous oublient pas et que les forces de l'ordre travaillent pour vous.

N'oubliez pas de lancer l'alerte sur l'application FAST si vous le pouvez. En effectuant cette opération, vous allez donner le plus de renseignements possibles, géolocaliser le point d'alerte et ainsi, protéger la communauté en la mettant à l'abri.

ENLEVEMENT EN COURS

Libérez-moi

Dans un cas d'enlèvement, le comportement est primordial. Si vous êtes capable de tout mettre en oeuvre pour surmonter vos peurs, vos doutes, vos craintes et vos moments de désespoir, vous avez de grandes chances de surmonter l'épreuve. Si vous pouvez rester calme et arriver à gérer votre stress, vous augmentez grandement vos chances de survie.

Il est très important de maintenir une activité mentale et physique tout en gérant son potentiel émotionnel dans cette période violente. Vos chances de survie et d'en sortir en sont grandement améliorées.