argue-3767380_1920.png
arrow-1293402_1280.png

Les violences familiales sont de plus en plus fréquentes et très difficiles à gérer du fait du silence des victimes. Celles ci s'isolent de plus en plus par peur de représailles et entrent dans un cycle sans fin.

iStock-1137827727.jpg
arrow-1293402_1280.png

Si vous êtes témoin ou victime de violences au sein de la famille ou entourage proche, il est essentiel de signaler ces comportements dès les premiers faits constatés.

people-4498458_1280.png
arrow-1293402_1280.png

Même si cela est compliqué, vous devez absolument en parler à votre famille, votre entourage, des personnes de confiance, votre médecin, des associations spécialisées etc.

cartoon-2027771_1280.png
arrow-1293402_1280.png

Vous avez subi des brutalités ? Que vous ayez déposé plainte ou non, vous devez faire constater par un médecin les violences subies physiques et psychologiques. Le certificat médical de constatation est une preuve utile dans le cadre d'une procédure judiciaire.

contract-1481586_1280.png
arrow-1293402_1280.png

Rassemblez des témoignages écrits de votre famille, vos proches ou vos voisins etc. Ces témoignages doivent être datés, signés et accompagnés d'une copie de la pièce d'identité du témoin.

paper-307515_1280.png
arrow-1293402_1280.png

Si vous souhaitez engager des poursuites, la première démarche à effectuer est le dépôt de plainte aux services de Police et de Gendarmerie. Vous pouvez directement écrire au Procureur de la République.

non.png
arrow-1293402_1280.png

Vous ne souhaitez pas déposer plainte, posez une main courante. Cette déclaration permet de conserver une trace écrite des violences subies par le passé.

emergency-309726_1280.png
arrow-1293402_1280.png

En tout état de cause, vous devez tout mettre en œuvre pour sortir de cette situation. Faites vous aider par vos proches. Signalez tout abus. Rapprochez vous des associations spécialisées qui vous aideront à sortir de cette violence.

LOGO_FAST_PNG_Nettoyé.png

N'oubliez pas de lancer l'alerte sur l'application FAST. En mode "victime", vous enregistrez toute la situation ce qui constitue des preuves pour la suite. De plus, vous allez donner le plus de renseignements possibles, géolocaliser le point d'alerte et ainsi, prévenir votre référant qui pourra intervenir.

sign-post-576727_1280.png

VIOLENCE FAMILIALE

AIDEZ MOI

vector-of-a-woman-fighting-back-a-giant-

Les violences sont un sujet sensible du fait de la position de la victime. Dans un contexte de peur, de honte et d'isolement, il ne faut pourtant pas hésiter à en parler à son entourage, ses amis, ses proches. Des témoignages doivent être recueillis et une déclaration doit être effectuée le plus tôt possible aux forces de l'ordre.

Ces situations ne s'arrangent que très rarement. Il faut en sortir le plus rapidement possible et donc, ne pas attendre pour effectuer les déclarations d'usage qui seront très précieuses lors d'une instruction judiciaire.